Hélène Laverdière

Députée
Laurier--Sainte-Marie

RADIO-CANADA DOIT RESTER TOTALEMENT INDÉPENDANTE, SELON LE NPD

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

3 mai 2013

RADIO-CANADA DOIT RESTER TOTALEMENT INDÉPENDANTE, SELON LE NPD

Les conservateurs devraient profiter de la journée de la liberté de la presse pour annuler leur projet de s'ingérer dans les négociations

OTTAWA — Le gouvernement conservateur devrait profiter de la Journée mondiale de la liberté de la presse pour retirer son projet de s'ingérer dans les négociations de Radio-Canada, a affirmé vendredi le porte-parole du NPD en matière de patrimoine canadien, Pierre Nantel.

« Le nouveau projet de loi d'exécution du budget, déposé cette semaine, prévoit que les conservateurs puissent s'ingérer dans le processus de négociation à Radio-Canada, une société d'État indépendante depuis 80 ans, pour dicter les conditions de salaires aux journalistes dont c'est le métier de surveiller le gouvernement », a souligné M. Nantel.

Le député déplore également l'acharnement des conservateurs vis-à-vis de Radio-Canada. Le projet de loi
C-461, actuellement devant le Parlement, constitue une attaque directe sur l'indépendance de Radio-Canada et les sources journalistiques.

Rappelons que le Canada a glissé du 10e au 20e rang dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans Frontières. « Nous sommes désormais après le Costa Rica, la Namibie, Andorre et le Liechtenstein. RSF pointe du doigt les agissements du gouvernement conservateur, et les menaces au secret des sources journalistiques, pour cette dégringolade », a rappelé M. Nantel.

Le NPD continuera de défendre l'indépendance de Radio-Canada et la réputation internationale du Canada en matière de liberté de la presse.

-30-

Pour plus d'information, veuillez contacter:

David Patry, attaché de presse, Service au caucus du Québec

514-238-8240 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Médias Communiqués RADIO-CANADA DOIT RESTER TOTALEMENT INDÉPENDANTE, SELON LE NPD